Follow me:
tristan lopin dépendance affective critique avis paris blog quatrieme mur blog théâtre one man show

La bienheureuse crise de la trentaine de Tristan Lopin

On pourrait croire qu’après s’être fait larguer, il y a de cela 8 ans, Tristan Lopin tourne toujours en boucle sur ex au point de transformer cette obsession en spectacle. Il y a de cela c’est vrai, mais il y a tellement plus dans ce one man show qui dresse un portrait au vinaigre doux de notre génération de jeunes trentenaires en quête de sens.

Tristan Lopin : le comique attrashant

Je ne vois pas souvent de spectacles d’humour. Faute de temps et faute d’avoir été souvent déçue. J’ai le rire facile mais sans finesse, point d’éclat. De Tristan Lopin, je connaissais les vidéos YouTube qui me font souvent rire. Gros plan sur cette incisive cassée et coups de téléphone terriblement actuels. Exagérés et pourtant si réalistes, ils me font rire. Alors que vaut un YouTubeur sur scène ?

 

Dépendance Affective est une bien belle surprise ! Tristan Lopin fait partie de ces artistes qui savent créer une intimité très rapidement avec leur public. Ce qui est pratique pour les scènes qui vont suivre. Car s’il évoque plusieurs fois sa rupture amoureuse, cet épisode, raconté de manière tellement universelle que femmes et hommes y trouvent leur compte et en prennent pour leur grade, n’est au fond qu’un prétexte pour parler de notre génération. Course à la performance sexuelle, pression sociale, homophobie, racisme. Tous les grands thèmes qui structurent la vie d’un jeune adulte en 2018 sont abordés, et abordés avec finesse et mordant.

C’est le propre de Tristan Lopin : il est trash mais il est doux et fin. Un numéro d’acrobate pour un jeune homme capable de parler de sévères gueules de bois et d’enchaîner avec la question du mariage pour tous, le tout avec un déhanché impressionnant. Au fond, qu’est-ce que c’est, que devenir adulte ? Avoir des enfants ? Une maison ? Prendre un coupe-fil pour une expo ? Comment rester authentique à ce que l’on est, à ses rêves d’adolescents tout en prenant en main une existence dans un monde qui ne facilite pas la tâche ?

Tristan Lopin parle d’une génération mieux que personne car c’est la sienne, avec ses tourments, son grand cœur et son envie de devenir quelqu’un de bien. Un spectacle haut en couleur, drôle et émouvant. Une réussite !

 

Avis : ★★★★

Tristan Lopin dans Dépendance Affective, Comédie de Paris, jusqu’au 25 avril

En tournée dans toute la France (dates ici)

 

Mes autres critiques :

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

No Comments

Leave a Reply

Es-tu un robot ? *