Follow me:
l'histoire du soldat poche montparnasse théâtre critique blog avis quatrième mur

L’Histoire du Soldat au Théâtre de Poche – Montparnasse

Et puis aussi, monsieur, si ce livre vaut tant d’argent, mon violon, à moi, il m’a coûté dix francs – L’Histoire du Soldat

Nous sommes au début de la Première Guerre Mondiale et un soldat profite d’une permission pour rentrer chez lui. Sur le chemin, il rencontre le Diable qui lui propose d’échanger son violon (son âme) contre un livre qui prédit l’avenir. Sur une musique de Stravinsky et accompagné par 7 musiciens en live, l’Histoire du Soldat est un drame musical qui laisse perplexe.

LHistoire du Soldat, un Faust de 14-18

La particularité de cette pièce écrite par Charles-Ferdinand Ramuz, c’est d’être accompagnée par une musique de scène composée par Igor Stravinsky. Les musiciens et le chef d’orchestre sont donc, dans cette version Stéphan Druet, de vrais personnages en uniforme. Ils accompagnent ainsi ce Faust naïf de 14-18, avec le Lecteur, le Soldat et le Diable. Le Soldat donne donc son violon au Diable en échange d’une vie de rêve, mais le jeune poilu découvre bien trop tard à qui il a à faire. Il est devenu riche, il a appris beaucoup de choses mais il est toujours malheureux. Et quand il tente de rentrer chez lui, le temps s’est dilaté et on croit voir revenir un fantôme . A se demander s’il est même encore vivant.

l'histoire du soldat quatrieme mur blog théâtre montparnasse poche critique avis paris(1)

Cette pièce, qui relève presque du conte, est intéressante dans sa façon qu’elle a de parler de la mort et de l’espoir. Car rien n’est jamais vraiment perdu pour ce soldat dont la candeur nous touche. Julien Alluguette interprète un Soldat naïf très touchant mais j’ai un peu adhéré à la version très cabotine du diable de Licinio Da Silva. Bien que très juste dans son jeu, ce côté italien survolté ne m’a pas fait accrocher au personnage. La scénographie quant à elle est pleine de belles trouvailles mais ne fait pas oublier que nous sommes dans une petite salle où tout est vite étroit. L’orchestre se marche dessus, les comédiens manquent parfois d’espace et c’est tout la pièce qui finit par souffre d’une forme étriquement.

J’étais arrivée avec une fausse idée de la pièce mais également beaucoup (trop ?) d’espoirs. Au final, une pièce de théâtre un peu longue, étriquée sur une scène un peu trop étroite pour qu’elle puisse pleinement s’exprimer et qui ne m’a pas emballée.

Avis : ★★

L’histoire du Soldat, de Ramuz et Stravinsky, mise en scène Stéphan DRUET

Le Jusqu’au 18 mars, Théâtre de Poche – Montparnasse

 

Mes autres critiques :

Autour de la pièce

 
Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

No Comments

Leave a Reply

Es-tu un robot ? *