Follow me:
alex vizorek est une oeuvre d'art critique avis blog théâtre quatrième mur

Alex Vizorek est une oeuvre d’art – La Pépinière Théâtre

La grande question, c’est : des cymbalistes, y en a -t-il des plus doués que d’autres ? – Alex Vizorek

Alex Vizorek, dans Alex Vizorek est une oeuvre d’art, s’attaque avec humour et dérision à l’art sous toutes ses formes. Musique classique, cinéma, peinture ou sculpture, presque tout y passe. Et si certaines blagues touchent exactement là où ça fait mal, si l’intention ne semble pas mauvaise, l’ensemble du spectacle souffre d’un message qui n’est pas clair.

Alex Vizorek parle d’art…

Commençons par le commencement : d’Alex Vizorek, je ne connais pas grand chose. Je n’écoute pas France Inter et j’ai franchement suivi de très loin l’ensemble de ses chroniques. Mais un humoriste qui parle d’art, c’est assez rare pour piquer ma curiosité et me donner envie d’aller voir ce que cela donne. Et j’avoue avoir été déçue.

Si le spectacle est somme tout bien interprété, avec une mise en scène intelligente et un bon rythme, j’ai bloqué sur le contenu. C’est très difficile de parler de culture, c’est peut-être le sujet le plus complexe à aborder. N’est pas Luchini qui veut. En rire trop brutalement, c’est prendre le risque d’être pris au premier degré et de passer pour un beauf obtus d’esprit. Refuser d’en rire, c’est s’enfermer dans un élitisme tout aussi insupportable. Et l’entre-deux ? C’est un fil de funambule dangereusement tendu vers le vide sur lequel il faut réussir à faire des cabrioles sans tomber. Ce soir-là malheureusement, Alex Vizorek a chuté.

Alors de quoi parle le spectacle justement ? D’art, à travers ses clichés qui le rendent inaccessible. La musique classique et ses orchestres aux instruments étranges (le cas du cymbaliste est longuement évoqué), le cinéma et la lenteur de Visconti, la peinture de Malevitch (« carré noir sur fond blanc »), l’oeuvre de Manzoni, le fauvisme… Rares sont les spectacles qui parlent d’art avec une pareille diversité ! Le problème, c’est plutôt cette approche critique qui laisse faussement une place à la réflexion personnelle.

 

…Mais sans vraie déclaration d’amour

alex vizorek est une oeuvre d'art critique avis blog théâtre quatrième mur

Car si les blagues sont potaches, parfois faciles, elles ne dénigrent jamais explicitement mais creusent un sillon qui va dans la mauvaise direction. A ne pas assez dire, on dit quand même. Pourtant, pour avoir le culot de faire un spectacle d’1h30 sur des sujets pareils, il faut être un sacré amoureux des arts. C’est ce que je me force à croire, car cela ne se voit pas et c’est bien là tout le problème. Il n’y a jamais eu de vraies déclarations d’amour, de  moments qui permettent le décalage et d’ainsi rappeler l’ironie du propos — comme un masque qui tombe pour rappeler que tout ceci n’est que de l’humour grinçant au service d’une vraie passion artistique. Comme le dit Alex Vizorek à plusieurs reprises : « ce n’est pas parce qu’on n’y comprend rien qu’on ne peut pas en parler. » Sauf que dans les sous-titres, moi j’ai compris : « ce n’est pas parce que c’est totalement imbitable que vous ne pouvez pas vous en servir pour briller en société. » A plusieurs reprises, j’ai eu le sentiment de me retrouver dans un mauvais repas de famille : vous savez, de ceux avec l’oncle un peu beauf qui met mal à l’aise avec ses arguments simplistes. Il a manqué à mon sens quelques éléments simples de pédagogie pour sortir de la salle en pensant que non, Mort à Venise, ce n’est pas que chiant et contemplatif. Que l’oeuvre de Manzoni n’est pas que bonne pour les cabinets et qu’un cymbaliste n’est pas qu’un idiot qui tape des mains.

 

Sévère ? Peut-être. Il y avait certainement beaucoup de dérision et de second degré mais ils ne sont jamais arrivés jusqu’à moi. Quant à Alex Vizorek ? Très fairplay ! Après quelques critiques sur Twitter a commencé entre nous un petit débat fort salutaire. Essayer de se comprendre mutuellement est toujours une belle façon de conclure un spectacle.

Alex Vizorek est une œuvre d’art est un spectacle qui m’a un peu consternée par ce message trop ambigu. Au moins ne m’a-t-il pas laissée indifférente… Je laisserai néanmoins à chacun le plaisir de se faire sa propre opinion.

Avis : ★

 

Alex Vizorek est une oeuvre d’art, les dimanches jusqu’au 25 février, Théâtre la Pépinière

 

Mes autres critiques :

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

2 Comments

Leave a Reply

Es-tu un robot ? *