Follow me:
la main de Leïla critique avis blog théâtre quatrieme mur

La Main de Leïla, d’Aïda Asgharzadeh et de Kamel Isker

Laissez-moi vous raconter l’histoire de Samir et Leïla. C’est l’histoire d’une rébellion, celle de l’Algérie, d’un grain de sable.

 

La Main de Leïla s’ouvre sur une reproduction du film Casablanca et tout de suite nous sommes immergé dans l’univers chaleureux et subversif du Haram Cinéma. Ce cinéma, c’est un espace clandestin réservé aux hommes où sont diffusés des films non-censurés par le FLN. En pleine Algérie en crise, dans un petit village non loin d’Alger, des groupes se regroupent autour d’un conteur pour (re)découvrir les plus belles scènes d’amour du cinéma. C’était sans compter l’arrivée secrète, un jour, de Leïla, la fille du colonel de la région, habillée pour l’occasion en homme. Et la magie ne met pas longtemps à opérer entre la belle et le jeune propriétaire de cinéma clandestin, sous le regard toujours bienveillant d’Humphrey Bogart & Ingrid Bergman.

Mais qui veut prendre la Main de Leïla ?

La Main de Leïla aurait pu tourner en Aladin de mauvaise facture mais c’est avec une vraie finesse et beaucoup de grâce qu’Aïda Asgharzadeh et Kamel Isker proposent une histoire d’amour impossible en plein coeur d’une Algérie en détresse. La scénographie, théâtre de tréteaux, faite de bric et de broc, montre une très grande ingéniosité dans la mise en scène, à l’image de ces jeunes algériens se démenant pour vivre une histoire d’amour et, dans une plus grande perspective, une meilleure existence.

la main de Leïla critique avis blog théâtre quatrieme mur

 

Touchants dans leur façon de ressentir et de se battre, Aïda Asgharzadeh et Kamel Isker interprètent un couple moderne et attachant. Accompagnés par Azize Kabouche, hilarant en grand-mère et effrayant en père traditionnel, le trio campe un Roméo & Juliette oriental  très réussi. La Main de Leïla est pour sûr une belle découverte !

 

★★★★

La Main de Leïla, jusqu’au 30 juillet au Théâtre des Béliers Avignon

 

Mes autres critiques :

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

2 Comments

  • Reply Festival d’Avignon #OFF17 : les pièces vues – Quatrième Mur

    […] La main de Leïla, Théâtre des Béliers […]

    27/07/2017 at 22:33
  • Reply Quatrième Mur - Marco Polo & l'Hirondelle du Khan, Théâtre de la Bruyère - Quatrième Mur

    […] de Grégori Baquet mais, cette fois-ci, de Kamel Isker (que j’avais beaucoup apprécié dans La Main de Leïla). Ce dernier interprète Marco Polo à 20 ans, à la cour de l’empereur mongol Kubilai Khan, […]

    17/09/2017 at 18:22
  • Leave a Reply