Follow me:
rodin le penseur théâtre gouvernail blog théâtre paris critique avis

« Le Penseur », dans l’atelier de Rodin au Théâtre du Gouvernail

« Le monde ne sera heureux que lorsque tous les hommes auront une âme d’artiste! ». Auguste Rodin

 

Il y a dans la conception artistique de Rodin quelque chose d’assez rimbaldien, dans cette façon de faire de l’artiste un être « voyant ». Avec Le Penseur, Jean-Baptiste Seckler, auteur, metteur en scène et unique comédien de la pièce, propose une vision taiseuse et juste de la pensée artistique d’Auguste Rodin.

Dans l’intimité de l’atelier d’Auguste Rodin

La pièce s’ouvre directement à l’intérieur de l’atelier du sculpteur et nous n’en sortirons jamais. Croquis, dessins, modèles nus errant dans la cacophonie dessinée du lieu ou tout simplement premiers moulages… Pour l’œil néophyte, cette première entrée dans le monde aussi ésotérique que la sculpture est une grande réussite ! Car Jean-Baptiste Seckler n’est pas qu’un simple comédien, c’est aussi un sculpteur qui connaît son art, autant dans la pratique que dans la théorie. Et cette connaissance se ressent parfaitement bien dans la qualité de l’interprétation ainsi que dans la sensibilité du jeu. Quand Seckler/Rodin s’assoit pour dessiner, pour s’imprégner de courbes humaines ou pour représenter la nature, il faut bien la capacité d’observation et le coup de crayon d’un vrai artiste pour donner vie au sculpteur.

 

le penseur rodin théâtre gouvernail seckler paris critique avis blog théâtre quatrième mur

 

Au-delà de l’atelier, c’est bien dans la tête de Rodin que Jean-Baptiste Seckler nous fait rentrer. Quel rapport à la Nature ? aux femmes ? A l’observation ? A l’art ? Qu’est-ce qu’une sculpture réussie, comment appréhender les retours négatifs des exposants, comment réaliser le buste de Victor Hugo ? A travers les vrais mots d’Auguste Rodin, la pièce propose une introspection de l’artiste face à la notion de Beauté et face à son œuvre. Rodin sculpteur certes, mais Jean-Baptiste Seckler fait aussi revivre un Rodin dessinateur, philosophe et auteur.

Un moment intime, presque taiseux (les moments de silence y sont particulièrement bien posés), de découverte, d’écoute et d’art. Un moment précieux. 

 

 

Avis : ★★★

Reprise en janvier au Théâtre du Gouvernail, Paris

Les lundi 8,15,22,29 à 19h et les vendredi 12,26 à 21h

La page Facebook du spectacle

 

Mes autres critiques :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

No Comments

Leave a Reply