Follow me:
lysistrata avignon compagnie lastrada critique avis aristophane blog théâtre paris

Lysistrata, une grève du sexe trucculente à Avignon #OFF2018

« Avec ces pestes, rien ; rien non plus sans ces pestes » – Lysistrata

 

La guerre des sexes aura-t-elle lieu ? Avec cette mise en scène de Lysistrata d’Aristophane, la compagnie La Strada renoue avec une pièce ancienne mais qui n’a rien de poussiéreuse. Texte modernisé, comédiens libres et survoltés pour un propos mené tambour battant, voilà une version d’un classique grec qui ravi !

Lysistrata, la grève du sexe 

La compagnie La Strada, créée en 1990, s’attache à mettre en scène des pièces classiques en axant sa mise en scène sur le travail de leurs comédiens (voir leur site web ici). En reprenant Lysistrata d’Aristophane, le pari était ambitieux : prendre au sérieux une pièce qui ne se prend pas au sérieux et moderniser pour le grand public un texte qui pourrait avoir pris quelques rides. 

Alors que les grecs sont perpétuellement en guerre, les femmes d’Athènes, menées par Lysistrata, ne supportent plus de voir leurs hommes / leurs fils partir et mourir les armes à la main. Pour les forcer à faire la paix, les femmes décident d’arrêter de faire l’amour à leurs maris tant qu’ils continuent à faire la guerre. 

Et dans cette version de Lysistrata, si les femmes sont en robes grecques, les hommes eux sont en treillis, comme pour accentuer cette guerre qui les sépare de la Cité, et pour donner une touche de modernité à la mise en scène. Car le propos, bien que décalé – sans jamais être vulgaire – est tout à fait intemporel. Les hommes qui disparaissent à la guerre et la famille qui sont déchirées par les conflits n’ont jamais été aussi actuelles. 

lysistrata la strada avignon blog critique avis théâtre quatrième mur paris

Et l’ensemble des comédiens, dirigés par Olivier Courbier, semblent se jouer des codes qui leurs sont imposés par une pareille oeuvre. Tantôt actuelle, tantôt fidèle au texte, tantôt jouant avec le public, tantôt réimposant un quatrième mur, la compagnie parvient parfaitement à développer une grève du sexe avec humour et finesse. Sans jamais être grossière, avec une énergie débordante, communicative et une envie de faire partager un moment de joie (les comédiens s’amusent sur scène, et cela se voit!), cette Lysistrata est un vrai moment de jubilation entre femmes et hommes, entre comédiens et public. Une belle découverte ! 

 

Avis : ★★★★

Lysistrata, compagne La Strada

Suivre l’actualité du spectacle sur le site de la compagnie

 

Mes autres critiques :

Vous aimerez aussi

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

No Comments

Leave a Reply

Es-tu un robot ? *