Follow me:

La Règle du Jeu, à la Comédie Française

Aidez-moi au moins à la retirer, ma peau d’ours !

 

La Règle du Jeu, inspirée du film de Jean Renoir et mis en scène par Christiane Jatahy, est une bien belle claque ! Tellement dérangeante et tellement innovante que je suis allée la voir 2 fois pour bien comprendre – et pour voir ce que je n’avais pas vu la première fois.

Si les 30 premières minutes sont vraiment déroutantes – qui pourra se vanter d’avoir assisté à une séance de cinéma en salle Richelieu ? -, la suite l’est, en fait, bien plus. Je n’ai pas encore vu le film de Renoir mais en laissant traîner mes oreilles à la sortie du théâtre, j’ai plusieurs fois entendu des remarques sur la proximité de l’histoire mais sur la différence quant à son traitement – j’ai hâte d’en savoir plus.

L’action se passe à la Comédie Française : les comédiens circulent entre les loges transformées en chambres pour l’occasion, le vestibule d’entrée que nous connaissons par cœur et les coulisses qui semblent l’anti-chambre de toutes les trahisons. Ce soir-là, nous sommes tous conviés à une soirée qui commençait pourtant si bien. Au programme, adultères, mensonges révélés au grand jour, amours secrets et amours dévoilés. Mais aussi beaucoup de rire, de chants et cette façon assez incroyable de soulever toute la poussière des clichés de la Comédie Française et de s’assoir dessus comme il faut.

La Règle du Jeu : le cinéma au service du théâtre

Si l’on avait commencé à emmener les caméras intra-muros avec Les Damnés en fin de saison dernière, Christiane Jatahy nous réoffre la possibilité de voir au-délà des murs et au-délà de ce que nous avions le droit de voir. Mention spéciale pour ce plan panoramique de la salle Richelieu avec un drone. Quelle surprise et quelle beauté !

La Règle du Jeu comédie française théâtre critique blog avis Quatrième Mur

Jérôme Pouly, Elsa Lepoivre et Serge Bagdassarian.

Serge Bagdassarian nous offre des instants décalés totalement inhabituels entre les murs de cette belle maison mais surtout un morceau de chant de toute beauté. Je ne me lasserai jamais de l’écouter. Elsa Lepoivre, Jérémy Lopez et Suliane Brahim nous offrent des triangles amoureux attendrissants, étrangement sobres mais puissants.

La Règle du jeu est une pièce qui ne laissera personne indifférent. Elle réjouira les avertis qui souhaitent rompre avec les traditions et qui apprécient un théâtre classique dérangé dans le confort de ses certitudes. Elle laissera peut-être de marbre les non-cinéphiles qui n’apprécieront pas la folie décadente d’une soirée qui tourne mal et qui n’aurait pas mérité tant de bruit. Ce qui se passe en soirée reste…

Mais qu’importe, cette pièce casse la règle du jeu du théâtre et je l’ai pour ma part trouvée merveilleuse !

Avis : ★★★★

Comédie Française, reprise du 20 octobre 2017 au 6 janvier 2018

 

Mes autres critiques :

Pièces de la Comédie Française

 

Autour de la pièce

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

4 Comments

  • Reply Quatrième Mur - Les Fourberies de Scapin, Comédie Française - Quatrième Mur

    […] les codes et évolue vers un théâtre toujours plus moderne et plus risqué (souvenez-vous de la Règle du Jeu ou des Damnés), une programmation comme les Fourberies de Scapin, plus jouée depuis 17 ans à la […]

    01/11/2017 at 14:03
  • Reply Quatrième Mur – Blog Théâtre - "Fanny et Alexandre" à la Comédie-Française, une grande déclaration d'amour au théâtre - Quatrième Mur - Blog Théâtre

    […] du Français. Coulisses ouvertes et décors apparents donnent à cette première partie un air de Règle du Jeu. Autour d’une fête de Noël qui prend des airs de banquet, les comédiens jouent dans tous […]

    13/02/2019 at 17:35
  • Leave a Reply