Follow me:
fourberies de scapin comédie française denis podalydes avis critique quatrieme mur blog theatre

Les Fourberies de Scapin, moderne et aérien à la Comédie Française

Le pendard de Scapin, par une fourberie, m’a attrapé cinq cents écus

Écouter Molière dans la maison de Molière est toujours un grand plaisir… et un grand risque ! Au sein d’une Comédie Française qui bouscule les codes (souvenez-vous de la Règle du Jeu), une programmation comme les Fourberies de Scapin, plus jouée depuis 17 ans salle Richelieu, peut raviver les vieux démons d’une maison que l’on imagine toujours poussiéreuse. Mais voilà un pari très réussi de Denis Podalydès !

Dès les premières minutes du spectacle, le ton est donné. Les Fourberies de Scapin seront dans les codes, mais elles seront malgré tout hors des murs. Les entrées et sorties des comédiens ne se feront pas à terre, elles se feront dans le ciel. Toute la structure de la pièce est pensée de manière horizontale : cette version de Scapin est ainsi très aérienne, comme pour associer pesanteur et légèreté. Car c’est l’enjeu de ce Scapin que d’être insaisissable, de ne pas être une simple farce.

fourberies de scapin comédie française denis podalydes avis critique quatrieme mur blog theatre

Les Fourberies de Scapin  : la révélation Benjamin Lavernhe

 

Et il fallait bien le talent immense de Benjamin Lavernhe, véritable révélation de cette pièce, pour donner corps à ce valet si connu. Habillé ou nu, crasseux ou séducteur, tantôt malicieux, tantôt mélancolique, le comédien incarne littéralement un Scapin jeune, moderne, sexué et parfois aux orées de la folie. Véritable révélation, ce jeune comédien de 33 ans porte à lui seul une énergie débordante qui donne à la pièce tout son rythme et sa vitalité.

Prestation remarquable également de Didier Sandre qui incarne un Géronte avare et excessif. La scène des coups de bâton est un pur moment de communion avec le public, on assiste à une sorte d’égrégore en salle Richelieu. La magie du théâtre est là !

fourberies de scapin comédie française denis podalydes avis critique quatrieme mur blog theatre

 

Denis Podalydès nous propose ainsi une version des Fourberies de Scapin qui porte en elle toute la culture du théâtre. Il y a dans cette pièce autant d’amour que de violence, autant de rires que de drame. Tantôt Avare, Misanthrope, tantôt Dom Juan, cette mise en scène s’avère être une magnifique ode à Molière, mais surtout au théâtre.

Les Fourberies de Scapin est une grande réussite, portée par un metteur en scène subtil et une série d’acteurs passionnés qui rendent hommage à leur métier. A ne pas manquer.

Avis : ★★★★★

Les Fourberies de Scapin, Comédie Française, jusqu’au 11 février 2018

 

Autour de la pièce

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

No Comments

Leave a Reply

Es-tu un robot ? *