Follow me:
la vie de galilee comédie française brecht eric ruf critique avis paris théâtre quatrième mur blog

Crise de foi à la Comédie-Française avec La Vie de Galilée

 « Je vous le dis, celui qui ne connaît pas la vérité, celui-là n’est qu’un imbécile. Mais qui, la connaissant, la nomme mensonge, celui-là est un criminel ! » La vie de Galilée, Bertold Brecht

 

Dans une mise en scène somptueuse d’Eric Ruf, aux décors qui rendent hommage aux talents des peintres de la Comédie-Française, La Vie de Galilée est une création qui soulève des questions très actuelles sur la science et la religion. 

La Vie de Galilée, entre science et religion 

Eric Ruf, qui signe cette mise en scène de La Vie de Galilée de Bertold Brecht, pièce qui n’avait pas été montée sur la scène du Français depuis bien des années, renoue avec des problématiques aussi anciennes que récentes : la voix de la science face à la religion. On connait tous le fameux « Et pourtant, elle tourne » de Galilée, mais on connaît moins l’homme derrière ses recherches. 

Le texte de Brecht raconte ces tensions fortes entre un chercheur qui dédie sa vie à déterminer si la Terre est au centre de l’univers ou non, et le Vatican, qui voit en la Science les pires contradicteurs de la foi. Brecht fait de Galilée l’apôtre du doute plus que du savoir, évitant de faire de la science une nouvelle religion. Interprété par Hervé Pierre, Galilée est ici vivant, profondément humain. On reconnait tout le talent du comédien qui parvient à faire du mythe Galilée un personnage passionné mais aussi à faiblesses ; préférant parfois la lâcheté, ayant peur de la douleur, ne se sacrifiant pas au nom d’une cause. Dans le Galilée de Brecht, il n’y a pas de messianisme scientifique. Il y a quelque chose d’ailleurs de Guillaume de Baskerville dans l’interprétation d’Hervé Pierre, mais également dans sa relation au Petit Moine. 

la vie de galilée brecht comédie française eric ruf critique avis quatrième mur blog théâtre paris culture

Pour autant, le texte n’est pas évident ni facile d’accès, et la mise en scène, bien que très belle, aux décors et costumes très travaillés, n’aide pas particulièrement. Les peintures religieuses, grossies à l’extrême, sont envahissantes comme peut être la religion et les costumes trop larges au rouge tapageur des cardinaux, agressent parfois visuellement la scène. Chaque détail est particulièrement travaillé, si bien que la somme en est peut-être un peu indigeste. 

De cette Vie de Galilée, on retient une direction d’acteurs réussie, une scénographie très travaillée et un texte qui résonne toujours à notre époque. Une découverte qui rappelle que le doute est salutaire pour tout, y compris dans la création des légendes de scientifiques. Une belle découverte, bien qu’un peu complexe à prendre en compte. 

Avis : ★★★

La Vie de Galilée, mise en scène d’Eric Ruf, Comédie-Française 

Jusqu’au 19 janvier 2020

Mes autres critiques :

Mes dernières critiques Comédie-Française

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

No Comments

Leave a Reply