Follow me:

Wicked, la comédie musicale ensorcelante à Londres

Everyone deserve the chance to fly – Elphaba, Wicked

 

Quand on est amateur de comédie musicale, impossible de ne pas connaître Deying Gravity, cette chanson qui a contribué au succès planétaire de Wicked. Il était donc l’heure d’aller l’écouter en vrai ! Au Apollo Victoria Theatre de Londres qui passe tous les soirs Wicked depuis presque 15 ans, c’est avec délice que j’ai découvert ce classique du West End qui mérite amplement sa réputation. Un moment magique !

Wicked, la comédie musicale qui n’était pas manichéenne

Dans Wicked, les amateurs du film Le Magicien d’Oz de 1939 retrouveront des personnages connus : il s’agit d’un prequel des aventures d’Elphaba et Glinda, la Méchante Sorcière de l’Ouest et le Bonne Sorcière du Nord. De nombreux clins d’oeil sont glissés : le bûcheron en fer, le lion, l’épouvantail… Mais pas d’inquiétude, il n’est pas nécessaire d’avoir vu le film pour apprécier le spectacle !

Elphaba est donc une jeune femme particulière puisqu’elle est née… verte. Née d’une relation adultère, détestée par son père pour cette raison, elle est de la couleur du flacon qu’avait l’habitude de boire sa mère avec son amant. Et en arrivant au lycée, elle ne manque pas d’être rejetée, rêvant alors de redevenir une personne « normale » en rencontrant le sorcier du pays d’Oz. Ce qui est la parfaite antithèse de Glinda, une magnifique blonde populaire, manipulatrice et quelque peu écervelée. 

wicked comedie musicale londres musical critique avis london blog théâtre quatrieme mur

Avec un pitch comme celui-ci, on aurait pu tomber très rapidement dans la caricature : la Méchante Sorcière VS. la Belle. Eh bien non ! Wicked nous surprend avec une approche très contrastée de ses personnages. Une Wicked Witch au grand coeur mais aux élans incontrôlables, une Gentille Sorcière exécrable, égoïste et dotée d’une grande âme. Quand on s’imagine comprendre et détester l’une des deux sorcières, mais également Fiyero, le prince dont Elphaba et Glinda sont amoureuses, on est surpris par une réponse inattendue ou une réaction surprenante qui nous les font apprécier. Et vice versa. Dans Wicked, les personnages ont beau avoir des pouvoirs, ils sont avant tout profondément humains. Ils s’interrogent alors beaucoup sur le but de leur existence, ses contraintes et le besoin de liberté. 

Wicked : une scénographie époustouflante 

Si les anglais ont un grand talent, c’est bien dans leur façon de construire et mettre en scène des comédies musicales. La tentation du kitsch était omniprésente et je dois même confesser avoir eu quelques doutes en regardant les bandes annonces. Et pourtant l’ensemble du spectacle est toujours de bon goût. Même les amateurs modérés d’univers fantastiques y trouveront leur compte tant l’ensemble des comédiens et des danseurs donnent à cette histoire une dimension onirique particulièrement esthétique

Drôle, touchante, parfaitement bien interprétée par ce duo de femmes magnifiques (Alice Fearn, somptueuse Elphaba et Sophie Evans, superbe Glinda), Wicked mérite largement ses 10 nominations aux Tony Awards en 2004. Une aventure humaine, d’amour, d’amitié et de tolérance à découvrir d’urgence à Londres. Mais pas d’inquiétude sur le timing : la pièce a sans aucun doute encore de beaux jours devant elle ! UNLIMITED

 

Avis : ★★★★★

Wicked, Apollo Victoria Theatre, Londres

Mes autres critiques :

D’autres comédies musicales :

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

No Comments

Leave a Reply