Follow me:
l'homme de la manche théâtre paris Chatelet comédie musicale quatrième mur blog théâtre critique avis que voir à Paris

Rêver un impossible rêve, avec l’Homme de la Mancha au théâtre du Chatelet

« Telle est ma quête
Suivre l’étoile
Peu m’importent mes chances
Peu m’importe le temps »

 

On ne le sait pas toujours, mais « La Quête », cette chanson traduite et interprétée par Jacques Brel à la fin des années 1960, appartient à la comédie musicale L’Homme de la ManchaCréée à Broadway en 1965 et ramenée ensuite en France, le fantôme de Brel plane sur cette œuvre mythique. Un défi de taille pour les équipes du KVS, de la Monnaie et du Théâtre de Liège qui s’attaquent à ce monument !

« Oui c’est moi, Don Quichotte, seigneur de la Mancha pour toujours au service de l’honneur »

Construite comme un clien d’oeil au roman de Cervantès, L’Homme de la Mancha est une comédie musicale comme on les aime. Ça chante, ça danse, cela fait rire et cela prend aux tripes parfois. 

La pièce s’ouvre part l’attente du procès de Cervantès par l’inquisition. Pour présenter sa défense, l’auteur décide de raconter une histoire, celle d’Alhonsi Quiana qui décide d’abandonner sa réalité pour devenir Don Quichotte de la Mancha. De cet « impossible rêve » naît une histoire d’amour avec Dulcinea, d’amitié avec Sancho. C’est à la fois une quête d’impossible mais aussi une leçon de courage. Avec l’Homme de la Mancha, on ne sait plus si Don Quichotte est myope ou courageux !

 

 

Don Quichotte est ici interprété par Filip Jordens, un artiste belge habitué aux hommages à Jacques Brel. Et c’est tant mieux ! Car Jordens ne cherche pas à faire oublier Brel, il ne cherche pas non plus à l’imiter. Au contraire, il se glisse avec talent et pudeur dans les chaussures du Grand Jacques pour imposer sa touche et sa voix sans dénaturer ce qu’il est impossible d’oublier. Quand Jordens chante La Quête, on n’entend pas la copie mais bien la version qui honore le talent de Brel. Et quelle magnifique scène finale qui donne la chair de poule !

La mise en scène est riche, dynamique, avec de magnifiques trouvailles vidéos (je pense à ces arrêts sur image titrés ou à cette Sainte Chapelle reproduite avec un simple fond). L’usage de la vidéo n’est toutefois pas toujours convaincant et on se demande parfois l’intérêt de certains plans. 

Il reste que L’Homme de la Mancha est la comédie musicale parfaite pour réouvrir les théâtres (ce n’est plus un impossible rêve!), passer un bon moment et réécouter les mots tant entendus dans la bouche de Jacques Brel. Une vraie réjouissance !

 

Avis : ★★★★

 

L’homme de la Mancha, mise en scène de Michael De Cock , Junior Mthombeni, Théâtre du Chatelet 

Crédit Photo : Danny Williams 

 

 

Mes autres critiques de spectacles musiques 

Autre pièce hommage à Jacques Brel 

Previous Post Next Post

Vous pourriez aussi aimer

No Comments

Leave a Reply